LASER Paris Septembre 2021 : « Au pied de mon arbre … »

Et hop ! L’automne arrive mais je reste dans des projets liés au végétal avec cette Rencontre LASER Paris « spéciale Roots & Seeds XXI ».

LASER SEPT 2021_INVIT - Low2

avec Amandine Cornille, Marjolijn Dijkman, Marc-Williams Debono

Entrée libre dans la limite des places disponibles sur inscription.

Certaines espèces ont plus d’attrait à nos yeux que d’autres. Que nous le voulions ou non, nous hiérarchisons le Vivant. Jusquà récemment les animaux avaient la primeur sur les végétaux. Aujourd’hui les plantes ont reconquis leur place et sont au cœur de recherches scientifiques, de créations artistiques, de discours et de théories innombrables. Certaines, cependant, nous sont plus désirables que d’autres. L’Arbre est une de ces plantes emblématiques qui nous aimantent. Il est un des fils conducteur de cette Rencontre LASER qui s’inscrit dans le cadre du projet européen Roots & Seeds XXI. Crise de la biodiversité et résistance des plantes dont Leonardo/Olats est partenaire.

 

Programme

 

> Amandine Cornille Chercheuse, laboratoire « Génétique Quantitative et Évolution – Le Moulon » (Université Paris-Saclay – INRAE – CNRS – AgroParisTech) // « La marche de l’arbre » autour de la recherche Les tribulations du pommier cultivé en Eurasie: une histoire complexe de domestication et vers une conservation raisonnée de ses apparentés sauvages

 

Au commencement était la pomme. Les nôtres, celles que nous trouvons sur les marchés et dans nos magasins, sont les lointaines descendantes d’une même espèce de pommier originaire de la lointaine Asie. De sauvage, il devint domestique et multiplia ses variétés, aidé en cela par des générations d’Humains. Pommiers domestiques et pommiers sauvages font désormais face à de nouvelles menaces.

Amandine Cornille et son équipe combinent lexpérimentation en laboratoire, les expériences de terrain, ainsi que la génomique et la génétique des populations afin de comprendre l’impact du changement climatique et de l’émergence de nouveaux ravageurs sur les arbres fruitiers. Cette recherche vise à la conservation raisonnée des espèces sauvages apparentées aux fruitiers domestiqués notamment par le biais d’un verger conservatoire, expérimental et pédagogique de pommiers sauvages sur le plateau de Saclay.

 

     > Marjolijn Dijkman, Artiste // « Disparition » autour du projet Between the Lines (Présentation en anglais, non traduite)

 

Il est des terres traumatisées, dans lesquelles sont inscrites la violence des humains entre eux. L’Est de la France et ses lignes de front en fait partie qui recèle encore un arsenal toxique. Les forêts de pins qui y furent plantées après la première guerre mondiale en guise de compensation et pour neutraliser un territoire devenu dangereux sont aujourd’hui soumises aux effets conjugués du changement climatique et de l’attaque d’un insecte (Ips Typographus) qui les déciment.

Avec Between the Lines, Marjolijn Dijkman croise recherche de terrain, analyse de données, biotechnologies et recherche d’un vaccin contre la maladie provoquée par l’insecte, et intelligence artificielle pour dessiner les contours monumentaux de l’impact du changement climatique et du coléoptère sur les forêts de pins dans les paysages bouleversés de la ‘Zone Rouge’ du Nord-Est de la France.

 

     > Marc-Williams Debono, Neuroscientifique, Responsable du Pôle Art & Science du Collectif Culture 91 // « Relation » autour de la question Art & Science : Une intelligence sensible

 

Relation entre les plantes d’une même espèce, entre les plantes d’espèces différentes, entre espèces différentes. Le Vivant n’existe jamais seul et tout vivant dispose de moyens d’appréhender, de percevoir, d’interpréter et d’agir sur/dans son milieu, avec les « autres ».

La science s’ouvre à une autre compréhension du végétal et l’art aborde la plante de mille autres manières que la canonique illustration botanique. Les deux s’enrichissent réciproquement.

Partant d’observations scientifiques et de ses recherches sur la nature électrogénique et cognitive des rapports entre les plantes et le milieu ainsi que sur son expérience de collaborations et de projets art-science, Marc-Williams Debono s’interroge sur le rôle des intelligences relationnelles et du retour du sensible dans les pratiques transdisciplinaires contemporaines en art & science, ainsi que sur les mutations culturelles qu’elles engendrent.

 

> Modération : Annick Bureaud

 

Programme créé par Leonardo/ISAST (www.leonardo.info), LASER (Leonardo Art Science Evening Rendez-vous) (www.leonardo.info/laser) est un partage d’expériences autour de projets art-science dans des rencontres semi-formelles, hors du cadre institutionnel.

 

La Rencontre LASER Paris du 23 septembre 2021 est co-organisée par Leonardo/Olats et La Diagonale Paris-Saclay (http://www.ladiagonale-paris-saclay.fr), avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso (https://www.fondationcarasso.org/).et du programme Creative Europe de l’Union Européenne, en partenariat avec la Cité internationale des arts (https://www.citedesartsparis.net/) et le Laboratoire TEAMeD de l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et l’Ecole Universitaire de Recherche ArTeC.

 

La Rencontre du 23 septembre 2021 s’inscrit dans le cadre du projet « Roots & Seeds XXI. Biodiversity crisis and plant resistance » et bénéficie à ce titre d’un soutien du programme Creative Europe de l’Union Européenne.

Partenaires « Roots & Seeds XXI », Quo Artis (lead), Ars Electronica, Leonardo/Olats, Université de Barcelone, en collaboration avec l’Institut Botanique de Barcelone.

 

Publié dans Annick's News, Anouncement, Art & Non Human, Art & Non Human, Art-Science, Art-Science, Conf-organisation | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Roots & Seeds XXI et Traveling Plant : Tournée estivale ibérique

"Cruel of Tucuman", Paula Bruna

« Cruel of Tucuman », Paula Bruna

Mon été sera un périple ibérique en trois étapes : Barcelone en Espagne, puis Evora et Marvão au Portugal et résolument axé sur le monde végétal avec des événements autour des projets « Roots & Seeds XXI » et « The Traveling Plant ».

1 – Roots & Seeds XXI

Multidisciplinary Garden Cartography

15 & 16 July 2021 Barcelona

https://rootsandseedsxxi.eu/multidisciplinary-garden-cartography-bcn/

Organisé par Quo Artis, le partenaire leader du projet Roots & Seeds XXI, ce workshop est le premier d’une série de trois. Il se déroule au Jardin Ferran Soldevila (Université de Barcelone) et réunit un groupe de professionnels de différents domaines (artistes, scientifiques, économistes, philosophes, conservateurs et critiques d’art) dont les pratiques sont liées au monde végétal de différentes manières.

Les deux autres workshops se tiendront en septembre, l’un organisé par Ars Electronica pendant le Festival à Linz et l’autre organisé par Leonardo/Olats à Paris.

Divers rendus, dont une série de podcasts, sont prévus pour partager les échanges avec un plus large public.

Les partenaires du projets Roots & Seeds XXI sont : Quo Artis, Ars Electronica, Leonardo/Olats, Universitat de Barcelona en collaboration avec l’Institut Botànic de Barcelona. Le projet a reçu le soutien du Programme Europe Créative de l’Union Européenne

2 – The Traveling Plant : tournée dans la péninsule ibérique

Amorcé à Paris en juin 2020, le projet The Traveling Plant  [thetravelingplat.net] a germé à Trévise en juillet et a été lancé en septembre 2020 au festival Ars Electronica à Linz avec le « Preparatory Logbook» et « The Traveling Plant Video Tour«.En 2021, The Travelling Plant sort de sa quarantaine hivernale pour entamer son long voyage autour du monde. Il s’arrête à Barcelone les 17 et 18 juillet à l’Institut botanique avant de traverser la frontière vers le Portugal pour Évora le 21 juillet et Marvão, le 24 juillet. * The Traveling Plant à Barcelone, Cruel of Tucuman, performance de Paula Bruna, organisée par Quo Artis en collaboration avec l’Institut Botànic de Barcelone.

17 juillet (sur invitation) – 18 juillet (événement public gratuit sur réservation)

https://quoartis.org/events/traveling-plant-cruel-tucuman/

 

* The Traveling Plant à Évora, The Discoveries of Traveling Plant in Évora / As Descobertas de Traveling Plant in Évora

Le 21 juillet, The Traveling Plant s’arrête à Évora pour une table ronde publique organisée par Marta de Menezes pour Cultivamos Cultura en collaboration avec le Centre d’Art et de Culture de la Fondation Eugenio de Almeida où se tient l’exposition Alter(action).

[https://cultivamoscultura.com/2021/05/03/alteracao-altercation-fundacao-eugenio-almeida-cultivamos-cultura/]

 

* The Traveling Plant à Marvão, Marking the Pace in Marvão / Marcar o compasso em Marvão

The Traveling Plant poursuivra ensuite sa route au Festival International de Musique de Marvão, dans l’est du Portugal, pour une table ronde publique présentée le 24 juillet par Marta de Menezes pour Cultivamos Cultura en collaboration avec le Festival.

[https://marvaomusic.com/?programa=24-jul]

Publié dans Anouncement, Art & Non Human, Art & Non Human, Art-Science, Art-Science, Environmental Art | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

LAUREATS de l’Appel à Projets ROOTS & SEEDS XXI

Residency grant-ROOTS AND SEEDS OPEN CALL

Les juries ont délibérés et voici les résultats de l’appel à projets de Roots and Seeds XXI pour une Résidence de Recherche et les Bourses de Création de deux œuvres.

Nous avons reçu 329 propositions de 32 pays, 91 pour la Résidence qui se tiendra à la Maison Malina à Paris en avril 2022.

La lauréate de la Bourse pour la Résidence est Marit Mihklepp, une artiste estonienne résidant aux Pays-Bas. Marit est diplômée du programme de Master ArtScience de La Haye. Son travail explore les systèmes de communication existants et spéculatifs entre humains et autres qu’humains, en utilisant souvent des objets ou des instructions devant être mis en œuvre par le public.

Bravo Marit et nos remerciements aux membres du Jury :

– Oriane Hidalgo, Botaniste, Institut de Botanique de Barcelone (SP)

– Roger Malina, Astronome, Directeur des publications Leonardo à MIT Press, Présidnet de Leonardo/Olats (US)

– Ramuntcho Matta, Artiste, Fondateur et Directeur de Lizières, Centre Culturel et de Ressource (FR)

– Claudia Schnugg, Commissaire et chercheuse indépendante en Art-Science (AT)

– Victoria Vesna, Artiste et Professeure au Département de Design de UCLA (US)

avec Annick Bureaud, directrice de Leonardo/Olats (FR) et Tatiana Kourochkina, Productrice, Cofondatrice de la Fondation Quo Artis (SP).

175031396_211697387384691_182582740436922510_n

Le lauréat de la Bourse de Production de 12 500 € est Posthuman Studies Lab (https://cargocollective.com/18apples), un groupe éducatif et curatorial post-disciplinaire indépendant de Moscou.

La lauréate de la Bourse de Production de 5.500 € est Laura Cinti , une artiste qui travaille dans le champ de l’art biologique. Laura est l’artiste principale et la co-directrice de C-Lab, italienne elle réside en Angleterre.

Bravo aux lauréats et nos remerciements aux membres du Jury :

– Valentino Catricalà, commissaire à la Galerie SODA Gallery à Manchester et enseigant à l’Université Métropolitaine de Manchester (IT/UK)

– Lucio Montecchio, Chercheur et Professeur en pathologie des forêts à l’Université de Padoue et membre du Conseil du Jardin Botanique de Padoue (IT)

– Aliya Sakhariyeva, Historienne d’art, Directrice du Centre Art & Science et du programme de Master, Université ITMO (KZ/RU)

– Vid Simoniti, Enseignant en philosophie à l’Université de Liverpool, Directeur du MA en art, esthétique et institutions culturelles (SI/UK)

– Nicola Triscott, Curatrice, co-fondatrice d’Arts Catalyst et Directrice de FACT Liverpool (UK).

Partenaires du projet Roots & Seeds

Quo Artis

Ars Electronica

Leonardo / Olats

Universitat de Barcelona

en collaboration avec

Institut Botànic de Barcelona – IBB

Avec le soutien du Programme Europe Créative de l’Union Européenne Creative Europe

Photo: Iván Pérez

Je suis impatiente de travailler et d’échanger avec ces artistes !

Publié dans Anouncement, Art & Non Human, Art & Non Human, Art-Science, Art-Science | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Artistic Satellites

Mon article « It’s a Beautiful Name for a Satellite. Paradoxical Art Objects Somewhere between Politics and Poetics » a été publié dans le numéro spécial de Leonardo (Vol.54, n°1, pp. 79-91, 2021), Cyfest-13, « Cosmos and Chaos », bilingue anglais-russe.

LEONARDO-Covers 54-1-2021

Page1

Le communiqué du numéro :

CYLAND MediaArtLab and Leonardo/The International Society for the Arts, Sciences and Technology (Leonardo/ISAST) presents a special issue of Leonardo – “Cosmos and Chaos” (MIT Press).

The special issue of the journal was prepared by curators of CYLAND MediaArtLab and Leonardo/The International Society for the Arts, Sciences and Technology (Leonardo/ISAST). 12 authors contributed to the journal, including Russian and foreign artists, curators, art critics, collectors, biologists, astrophysicists, specialists on the history of the Russian avant garde, independent researchers and lecturers from the world’s leading universities. The theme of the issue is “Cosmos and Chaos”. The publication is part of CYFEST-13, which also has the theme of cosmos and chaos this year.

Authors: Daniela de Paulis (Netherlands), Alexandra Dementieva (Belgium), Zandrine Chiri  (France), Bettina Forget (Canada), Elena Gubanova (Russia), Annick Bureaud (France), Natalia Kolodzei (USA), Priyamvada Natarajan (USA), Saskia Vermeylen (UK), Aleksandra Shatskikh (Russia), Olesya Turkina (Russia), Linda T. Elkins-Tanton (USA), Diana Ayton-Shenker (USA).

A print or electronic copy of the journal can be purchased on the MIT Press website.

The article by Priyamvada Natarajan “Cosmos, chaos and order: map-making as knowledge” may be downloaded free of charge.

 

 

Publié dans Annick's News, Art-Science, Art-Science, Articles, Publications, Space Art, Space Art | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

JURIES Announced for Roots & Seeds XXI

Plante1 - copie

The countdown is ticking for the Open Calls for the Roots & Seeds XXI project.

Deadline for the support to the creation of two artworks and for the research residency is February 15th.

Full guidelines and application forms: www.rootsandseedsxxi.eu/open-call

In the meantime, we are delighted to announce our international Juries.

> JURY for the Research Residency that will take place at the Malina House in Paris (April 2022) with the assistance of Annick Bureaud, Director of Leonardo/Olats:

– Roger Malina, Astronomer, Executive Editor of the Leonardo publications at MIT Press, President of Leonardo/Olats (France)

– Ramuntcho Matta, Artist, Founder and Director of Lizières Cultural and Resource center (France)

– Victoria Vesna, Artist (USA)

– Claudia Schnugg, Curator and Researcher in Art-Science (Austria)

– Oriane Hidalgo, Botanist, Botanical Institute of Barcelona (Spain)

– Annick Bureaud, Art Critic, Curator and Director of Leonardo/Olats (France)

– Tatiana Kourochkina, Director of Quo Artis Foundation (Spain)

 

The two-week « MM Residencies » offer time and a space for reflection, meetings and exchanges without any production obligations. The selected participant will receive a grant of 1.400€, and travel costs will additionally be covered.

 

> JURY for the support to the creation of two artworks

– Valentino Catricalà, curator at SODA Gallery Manchester and lecturer at Manchester Metropolitan University (IT/UK)

– Lucio Montecchio, Researcher and Professor of Forest Pathology at the University of Padova and member of the Board of the Botanical Garden of Padova (IT)

– Aliya Sakhariyeva, Art historian, Director of the Art & Science Center and Master Degree Program, ITMO University (KZ/RU)⠀⠀⠀⠀

– Vid Simoniti, Lecturer in Philosophy at the University of Liverpool, Director of MA in Art, Aesthetics and Cultural Institutions (SI/UK)

–  Nicola Triscott, Curator, co-founder of Arts Catalyst and the director of FACT  Liverpool (UK)

 

The Jury will select 2 projects that will be awarded:

– Artwork Production up to 12.500€ (artist fee included)

– Artwork Production up to 5.500€ (artist fee included)

This Open Call will support two artwork productions for art & science projects that address the biodiversity crisis (focused on the botanical world), and do so in direct collaboration with scientific professionals and/or institutions.

Projects must be completed in a maximum period of 12 months, starting in May 2021, and the resulting works will be exhibited at Ars Electronica Festival (September 2022). Successful applicants will also benefit from other “Roots & Seeds XXI” international events.

The Production amounts exclude VAT which will also be paid by the award.

 

– R&S Partners

@quoartis

@arselectronica

@unibarcelona in collab with @ibb_botanic

#leonardo/olats⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

With the support of Creative Europe Programme of the European Union

@creativeeurope

 

We are very much looking forward to reading your proposals!

Publié dans Anouncement, Art & Non Human, Art & Non Human, Art-Science, Art-Science | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

2021, pour une année démultipliée …

Voeux2021… à la lumière de nos actions et de nos rencontres …

Publié dans Annick's News, Anouncement | Laisser un commentaire

OPEN CALL TO INTERNATIONAL ARTISTS AND CURATORS LIVING IN EUROPE

IG anuncio ROOTS AND SEEDS OPEN CALL

As a member with Leonardo/Olats of The Roots & Seeds XXI project, I am happy to post this call to support the production of two artworks and one research residency.

The deadline to apply is February 15th 2021. Full guidelines and application forms.

Roots & Seeds XXI aims to promote sustainable habits through the use of Art & Science approaches and practices. The project wants to encourage audiences to take better care of the environment, and more particularly of plants. Roots & Seeds XXI is an international cooperation project developed with the support of the Creative Europe Programme of the European Union, between Ars Electronica, Leonardo/Olats, University of Barcelona and Quo Artis as lead partner.

We understand the botanical world from a non-anthropocentric perspective, and we aim to present it as a model for a more sustainable future. Among others, our activities include workshops, multidisciplinary garden cartographies, an Art-Sci Forum and this Open Call for the production of two artworks (organized by Quo Artis) and a research residency (organized by Leonardo/Olats).

 This Open Call will support:

 Financial support for the production of TWO artworks:

1) One artwork production valued at 12.500 € or less (VAT excluded) and

2) One artwork production valued at 5.500 € or less (VAT excluded).

The project must be completed in a maximum period of twelve months, starting in May 2021. Quo Artis Foundation will manage the production amount in common agreement with the artist/s.

  • ONE 14 days Research Residency in the frame of Leonardo/Olats programme “MM – Maison Malina Residencies”. The Residency will take place in April 2022 in Paris and the selected artist/curator will receive a grant of 1.400 €.

The « MM Residencies » offer time and a space for reflection, meetings and exchanges without any production obligations. This residency will be focused on research – please bear in mind there will be no workshop space available. In addition, Leonardo/Olats will cover the travel costs.

Applicants in both categories must address the biodiversity crisis focused on the botanical world. Their projects have to be developed in direct collaboration with scientific professionals and/or institutions.

In addition to the production of the artworks and the residency, the authors of the three selected projects will benefit from participating in some of Roots & Seeds XXI’s international training and exchange of knowledge events (LASER Paris meetings, Multidisciplinary Gardens’ Cartographies and Art-Sci Forum, among others). All the travel costs related to the participation in these activities will be covered by the Roots & Seeds XXI consortium.

The two produced artworks and the result of the research residency will be presented and exhibited at Ars Electronica Festival, Linz, in 2022.The artworks’ transport and the artists’ flight expenses to Ars Electronica will be covered by Quo Artis. In case of the residency, the presentation format will be agreed between the project representative and Root & Seeds XXI’s partners.

The Call is open to applicants of any nationality, but based in Europe, including non-EU countries.

 

Publié dans Anouncement, Art & Non Human, Art & Non Human, Art-Science, Art-Science, Environmental Art, Ethics | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Project « Lygophilia » at TTT

Bien sûr nous n’irons pas à Vienne cette année, mais cela nous offre l’opportunité de partager en ligne avec tous ceux qui le souhaitent notre table-ronde à la conférence TTT – Taboo – Transgression – Transcendence in Art & Science à propos du projet Lygophilia de Robertina Šebjanič.

TTT

Publié dans Annick's News, Art-Science, Art-Science, Conf-participation | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

« Corps à Corps », Rencontre LASER Paris 21 Janvier 2021

LASER JANV 2021_invit

« Corps à Corps » – Rencontre LASER Paris – Jeudi 21 janvier 2021

Cité internationale des arts (Paris)

19h00 – 21h00

http://www.olats.org/laser/laser.php

Abdessamad El Montassir, Maflohé Passedouet, Eric Monacelli, Gladys Foggea

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles sur inscription.

Le port du masque est obligatoire.

En raison des mesures sanitaires et du couvre-feu, nos horaires ont été modifiés et nous ne pourrons pas avoir le temps d’échange habituel autour d’un verre à la fin de la Rencontre.

La Rencontre LASER Paris du 19 novembre 2020 est co-organisée par Leonardo/Olats et la Diagonale Paris-Saclay, en collaboration avec la Cité internationale des arts, avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso et du programme Creative Europe de l’Union Européenne (projet « Roots and Seeds XXI »).

Programme

 

> Abdessamad El Montassir (artiste) //

« Psyché humaine et corps de plante » autour du projet Résistance Naturelle

Les traumas inscrits dans la psyché humaine se transmettent sur plusieurs générations. Ceux subis par les plantes s’inscrivent dans leurs corps et perdurent bien au-delà de la plante initiale. Héritage épigénétique.

Une plante peut-elle être un indicateur des rapports de forces socio-politiques dans un territoire donné ?

En prenant comme point de départ ces axes de recherches – le droit à l’oubli, les récits fictionnels et viscéraux, et le trauma d’anticipation-, Abdessamad El Montassir propose de questionner comment les élaborations imaginaires, qui ne sont pas basées sur le vécu, constituent et légitiment une mémoire. Dans un même temps, il interroge comment ces récits affectent des formes de comportements sociaux des citoyens ; et comment ils peuvent servir à l’historisation.

Pour déployer ces recherches, il s’appuie sur des éléments non-humains et notamment une plante, le daghmous, qui a développé des systèmes de résistance et que l’artiste suit par le biais d’expérimentations scientifiques et d’interprétations métonymiques.

 

     > Eric Monacelli, Professeur des Universités au Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes de Versailles (Université Paris-Saclay, UVSQ), Président de Centre d’Expertise National CEREMH, Maflohé Passedouet, artiste,  compagnie Mobilis-Immobilis, et Gladys Foggea, danseuse // (projet soutenu par La Diagonale Paris-Saclay) // « Corps mobilisé », autour du projet À la Verticale de Soi.

Démonstration-performance avec le robot

Lors des compétitions dans certains sports « avoir un handicap » est signe d’excellence. Pour certains d’entre nous, approcher le monde avec un appareillage technologique, c’est être « augmenté ».

La danse professionnelle, encore largement perçue comme le lieu du corps « parfait », s’ouvre depuis de très nombreuses années à des corps multiples : plus petits, plus maigres, plus gros, plus grands, moins musclés, plus gauches, moins virtuoses, plus vieux. L’appareillage du corps y est souvent contrainte.

À la Verticale de Soi renverse cette proposition. Aux frontières de l’art et de la recherche, du spectacle et de la technologie, le projet repose sur la conception d’une solution d’assistance pour une danse inclusive et le développement d’un nouvel équipement pour des danseurs en situation de mobilité réduite.

La création scénique fait collaborer des prototypes robotiques, intégrant le vêtement et la danse, pour proposer une perspective futuriste sur la considération du handicap. Rendues invisibles, les assistances entre les êtres, les objets et l’environnement permettent de métamorphoser les difficultés en facilités.

Le travail de recherche scientifique porte sur l’étude et la conception des éléments d’assistance basés sur une solution de robotique souple. Il s’agit d’éléments flexibles articulés par des actionneurs pneumatiques sous dimensionnés. Cette démarche vise à développer une assistance au maintien des danseurs à mobilité réduite qui soit sûre et légère. Le danseur à mobilité réduite peut ainsi se déplacer (en appui) sans une gêne bloquante.

Le projet est porté par la compagnie Mobilis-Immobilis (M. Passedouet)  et le laboratoire de recherche LISV (E. Monacelli). Il est développé avec les soutiens de la Diagonale Paris-Saclay, de l’UVSQ et de l’Université Paris-Saclay.

 

> Modération : Annick Bureaud

Programme créé par Leonardo/ISAST (www.leonardo.info), LASER (Leonardo Art Science Evening Rendez-vous) (www.leonardo.info/laser) est un partage d’expériences autour de projets art-science dans des rencontres semi-formelles, hors du cadre institutionnel.

Les Rencontres LASER Paris sont co-organisées par Leonardo/Olats (www.olats.org) La Diagonale Paris-Saclay (http://www.ladiagonale-paris-saclay.fr) en collaboration avec la Cité internationale des arts (https://www.citedesartsparis.net/)

Les Rencontres LASER Paris ont reçu le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso (https://www.fondationcarasso.org/). La Rencontre du 21 janvier bénéficie également d’un soutien du programme Creative Europe de l’Union Européenne dans le cadre du projet « Roots and Seeds XXI ».

 

 

 

Publié dans Anouncement, Art & Non Human, Art-Science, Art-Science, Environmental Art | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

LASER Paris : le Retour … En piste !

INVIT_LASER OCT 2020_20-09-28_DEF

« En Piste ! »

Rencontre LASER Paris

Jeudi 22 octobre 2020

Cité internationale des arts

(Auditorium)

18 rue de l’Hôtel de Ville

75004 Paris

19h00 – 21h00

 

 avec Anouck Durand-Gasselin, Laurent Rigou, Florent Hivert, Nicolas Thiéry, Vincent de Lavenère.

 Entrée libre dans la limite des places disponibles sur inscription.

La Rencontre LASER Paris du 22 octobre 2020 est co-organisée par Leonardo/Olats et la Diagonale Paris-Saclay, en collaboration avec la Cité internationale des arts, avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso et du programme Creative Europe de l’Union Européenne.

Programme

     > Anouck Durand-Gasselin (artiste) et Laurent Rigou (pédologue) //

     « Sur la piste du champignon … », autour du projet Sporées et Mycéliums

avec une micro-expo d’une sélection d’œuvres

Alice grignote le champignon, tantôt d’un côté, tantôt de l’autre, ce qui est ardu, convenons-en, car il est bien difficile de savoir où se situent les côtés d’une chose ronde

Anouck Durand-Gasselin, artiste plasticienne, et Laurent Rigou, pédologue, quant à eux, envisagent le champignon comme un être à part entière avec qui il s’agit de collaborer.

Depuis plus de dix ans, avec le projet « sporées et mycéliums », Anouck Durand-Gasselin tente de révéler quelque chose qui serait « une expression de la forêt». Elle crée des images-sporées ou encore des images-mycéliums avec la complicité des fungis. Différentes disciplines scientifiques nourrissent ce projet. La rencontre avec Laurent Rigou, pédologue, a marqué un nouveau tournant vers une approche plus en lien avec l’ensemble de l’écosystème et les différentes interactions des fungis avec l’environnement. Laurent Rigou nous emmène ainsi dans les premières couches du sol où le mycélium se développe et nous entretient sur la puissance alchimique du champignon.

     > Florent Hivert et Nicolas Thiéry (professeurs en informatique, Laboratoire de Recherche en Informatique, Université Paris-Saclay, CNRS), et Vincent de Lavenère (auteur-jongleur, directeur artistique de la Compagnie Chant de Balles) // (projet soutenu par La Diagonale Paris-Saclay) //

« Sur la piste de la modélisation mathématique … », autour du projet Jonglerie musicale, automates et combinatoire

avec une démonstration de jonglerie musicale

Ce n’est pas tous les jours que l’on invente de nouveaux instruments de musique, ni qu’en jouer est la base d’une recherche mathématique avancée, ni que le tout réinvente une nouvelle jonglerie qui plonge néanmoins ses racines dans une histoire ancienne.

« Jonglerie musicale, automates et combinatoire », dont il sera question à cette Rencontre LASER Paris, est une conférence-spectacle de vulgarisation scientifique associant un jongleur professionnel et un chercheur en informatique fondamentale qui a été créée en 2016.

Ce travail se base sur une recherche commune dont le but est de trouver un moyen d’écrire des partitions qu’une équipe de jongleurs munis de balles musicales pourra jouer. L’outil principal de modélisation dans ce projet de recherche est la théorie des siteswap et l’automate fini associé. Motivée par la jonglerie musicale, les notions de modélisation et plus particulièrement celle d’automate fini, sont progressivement introduites.

> Modération : Annick Bureaud

> A la pause : Annonces & Brèves du public

Programme créé par Leonardo/ISAST (www.leonardo.info), LASER (Leonardo Art Science Evening Rendez-vous) (www.leonardo.info/laser) est un partage d’expériences autour de projets art-science dans des rencontres semi-formelles, hors du cadre institutionnel.

Sur le modèle du « salon de discussion », artistes, scientifiques et opérateurs culturels présentent leurs recherches et leurs projets dans un format où la discussion et la rencontre entre les intervenants et avec le public sont privilégiées.

Selon la formule des rencontres LASER, le public aura son mot à dire non seulement dans les débats autour des projets mais également par un temps dédié à ses annonces.

 Les Rencontres LASER Paris sont co-organisées par Leonardo/Olats (www.olats.org) La Diagonale Paris-Saclay (http://www.ladiagonale-paris-saclay.fr) en collaboration avec la Cité internationale des arts (https://www.citedesartsparis.net/)

Les Rencontres LASER Paris ont reçu le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso (https://www.fondationcarasso.org/). La Rencontre du 22 octobre bénéficie également d’un soutien du programme Creative Europe de l’Union Européenne.

 

Publié dans Annick's News, Anouncement, Art-Science, Art-Science | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire